Presse

Alphalink : croissance de 20% en 2018 tirée par les données et la voix

lundi 20 mai 2019

L’opérateur d’opérateurs pornicais affiche un chiffre d’affaires de 41 M€ pour l’exercice 2018, en progression de 20%. Une croissance qui a été tirée principalement par l’activité data, qui représente 70% des facturations, et par la voix. Sur cette dernière activité, l’opérateur a mis l’accent sur la qualité de service, notamment en renforçant ses infrastructures. Des investissements qui lui ont permis par exemple d’être plus pertinents sur les centres d’appels avec des capacités mises à leur disposition pouvant aller jusqu’à 300 tentatives d’appels par seconde.

Son activité voix a également bénéficié du partenariat initié il y a 18 mois avec Broadsoft autour de BroadCloud Carrier, sa suite de services de communication et de collaboration SaaS, en lui permettant de mettre à disposition de ses clients des solutions de messagerie unifiée. « Des outils dont les entreprises sont actuellement très gourmandes », souligne Alexandre Nicaise, président d’Alphalink.

L’année 2018 a été marquée par le déploiement durant l’été d’une boucle fibre de 80 km à Paris et Paris-Ouest. À l’issue de ce premier déploiement, l’opérateur compte 5.000 prises raccordables. Sur la base de cet investissement, Alphalink a lancé une offre fibre très haut débit, Executive Access, qui permet aux entreprises de bénéficier d’un débit symétrique garanti point à point jusqu’à 1Gb/s. Celle-ci compte à ce jour 200 clients abonnés.

Alphalink revendique désormais plus de 40.000 sites reliés à son réseau et plus de 100 000 utilisateurs de ses infrastructures. Bâti sur un modèle indirect, l’opérateur compte quelque 300 opérateurs de proximité relayant ses services en marque blanche ou en gros (wholesale). Un nombre qui continue de progresser au rythme de deux ou trois nouveaux par mois. « On constate que beaucoup de bureauticiens, de téléphonistes, et d’intégrateurs IT souhaitent acquérir une vision opérateur. On les y aide tant sur le plan technique, que business, juridique et système d’information », commente Alexandre Nicaise. Son effectif aussi continue d’augmenter au rythme d’une quinzaine de personnes par an. Il atteint actuellement 110 personnes.

Sur l’exercice en cours, Alphalink s’est fixé comme objectif de poursuivre ses déploiements de fibre en zones denses. Il est en train de déployer des réseaux à Lyon, Nantes, Strasbourg ainsi qu’au Luxembourg, où il vient d’ouvrir une agence. Il vise 1.000 prises raccordables dans chaque ville dans un premier temps et projette de monter à plusieurs milliers à terme. Deuxième chantier prioritaire : l’automatisation et l’industrialisation de ses services de communication unifiée autour des offres Webex Calling de Cisco et BroadCloud Carrier de Broadsoft. Enfin, Alphalink souhait continuer d’investir dans le système d’information mis à disposition de ses clients.

D’ici la fin de l’année, l’opérateur lancera une nouvelle version de son extranet qui permettra à ses partenaires de créer et de gérer leurs propres offres de voix, de data, de téléphonie, et de communication d’unifiée à partir d’un outil unique.

Article paru dans www.channelnews.fr