Presse

Alphalink, un opérateur indirect prêt pour l’IPv6

mercredi 19 décembre 2012

Alphalink a rendu l’ensemble de ses infrastructures IPv6 READY et travaille à la libération d’adresses IPv4 pour ses partenaires.

Alphalink, Ipv6 Ready

Les infrastructures (plateformes de collectes des liens ADSL / SDSL / fibre optique, routeurs, réseau) d’Alphalink Groupe sont prêtes pour l’IPV6.
La migration de leur réseau s’est effectuée tout au long de cette année 2012, se terminant par le passage de leurs différents sites internet à ce nouveau protocole qu’est IPv6. L’ensemble de leur réseau reste bien évidemment compatible IPv4.

Le groupe invite ses partenaires à le suivre dans cette démarche, et leur propose des formations IPV6, tout en leur réservant dès à présent un pool d’adresses IPV6 (un /48).

IPV6, le nouveau protocole d’échange internet.

Pour que les ordinateurs, les serveurs, les téléphones mobiles puissent communiquer entre eux, le réseau Internet s’est bâti sur un système d’adresses uniques, les adresses IP (Internet Protocol). Les adresses IPv4 sont de type décimal (192.168.0.1 par exemple) et ces quatre nombres peuvent être compris entre 0 et 255. Aujourd’hui, les 4,3 milliards environ d’adresses IPv4 ont toutes été attribuées.
Pour remédier à ce problème et permettre de nouvelles attributions, les acteurs d’Internet ont décidé de mettre en place un nouveau protocole d’adresses IP, l’IPv6. Ce protocole, de type hexadécimal, est codé sur 128 bits et permet donc un nombre quasi illimité d’adresses.

IPV4, de nouvelles règles pour faire face à la pénurie.

Alphalink Groupe étudie la mise en place de nouvelles règles d’optimisation de l’utilisation de ces adresses IP. Ce travail de recherche sur son parc clients permettra à chacun des partenaires du groupe de dégager des adresses IP actuellement utilisées.

En effet, le 14 sept 2012, le RIPE (Réseaux IP Européens) annonçait l’utilisation du dernier /8 disponible et modifiait en conséquence ses règles d’attribution. Désormais chaque LIR (Local Internet registry) ne peut prétendre qu’à une seule et unique attribution d’un bloc de 1024 adresses (/22), en conséquence Alphalink a modifié sa politique d’attribution d’adresses Ipv4.