Presse

Un territoire attractif

mercredi 1 février 2017

Ludivine Périnel anime ce nouveau service. Son objectif : agir comme un accélérateur de projets pour les chefs d’entreprise.

PRESSE OCÉAN : La nouvelle communauté d’agglomération Pornic Pays de Retz vient de créer un poste de responsable du développement économique, quelles seront vos missions ?
Ludivine PÉRINEL : « La principale sera d’être un accélérateur de projets pour les entrepreneurs qui souhaitent créer leur société, se développer ou s’implanter, leur dire que les aides existent pour financer leur projet. Nous sommes un service de cinq personnes. Nous travaillons en partenariat avec un certain nombre d’acteurs, dont les chambres consulaires. Nous pouvons, dans ce cadre, mettre en relation des entreprises avec les bons partenaires privés ou publics. Nous avons la chance d’être sur un territoire souvent loué pour sa très bonne qualité de vie. C’est une donnée importante pour les entrepreneurs. Il faut également que nous soyons reconnus pour notre dynamisme économique. »

Quels sont les atouts que vous allez mettre en avant ?
« Outre la qualité de vie, le territoire occupe une position stratégique enviable. Il est proche des agglomérations nantaise et nazairienne, avec une bande littorale pourvoyeuse également d’emplois. Depuis 2009, environ 500 entreprises y sont créées chaque année, essentiellement dans les secteurs du service à la personne et aux entreprises, dans l’hôtellerie, la restauration et le commerce. Environ 3 700 entreprises existent sur le territoire, employant plus de 14 000 salariés. »

La communauté d’agglomération a-t-elle du retard dans certaines filières ?
« Il y a des secteurs à développer. Les quatre piliers principaux sont le tourisme, le commerce, l’industrie et l’artisanat. Nos parcs d’activités sont assez performants. Toutes les communes en ont au moins un. Sauf Port-Saint-Père. Mais nous y travaillons déjà. »

L’un des gros enjeux de ces prochains mois sera le développement du Val Saint-Martin, à Pornic.
« C’est un projet ambitieux. Nous voulons en faire un pôle dédié au numérique. Alphalink y poursuit sa croissance. L’objectif est d’y créer une pépinière d’entreprises qui hébergerait un espace de co-working et des bureaux individuels loués de manière souple. »

Nicolas Aufauvre, Presse Océan